Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Knock on Wood

Habitat flottant

21 Décembre 2009 , Rédigé par Ipsus Publié dans #DEVELOPPEMENT DURABLE

Face au réchauffement climatique les Pays Bas testent la maison amphibie

Dutch prepare for global warming
Maasbommel-Floating-Homes-2.jpg
Floating Homes, Maasbommel

Maasbommel-Floating-Homes-3.jpghttp://www.worldarchitecturenews.com/index.php?fuseaction=wanappln.projectview&upload_id=995

Les Pays bas ont longrtemps lutté contre les éléments en bâtissant des digues
Aujourd’hui, la tendance est à vivre sur l’eau.
Ces constructions reposent sur un système qui leur permet de s‘élever de 5 mètres 50, tout en restant stables en cas de montée des eaux.
Deux gros piliers de bétons servent de point d’amarrage au sol.
Et les habitations glissent de haut en bas, le long de ces points d’ancrage.’‘

Maasbommel-20Floating-20Homes-205.jpgVideo :
http://fr.euronews.net/2009/05/11/face-au-rechauffement-climatique-les-pays-bas-testent-la-maison-amphibie/


Aux Pays-Bas, la construction en zone inondable devient un impératif.
Le système des polders et de barrages anti-tempêtes qui maintient au sec les terres en dessous du niveau de la mer risque de subir de plein fouet la montée des eaux prévues dans les années à venir. Sans oublier les crues soudaines de la Meuse et du Rhin, qui traversent le pays, un pays dont les sols constitués de tourbe s’enfoncent régulièrement.
 L’accumulation de ces handicaps fait que les Pays Bas deviennent de plus en plus bas.
Ces risques probables ont incité les autorités à chercher des solutions innovantes. Il ne suffira plus de renforcer les ouvrages existant ou de continuer à remblayer, il faudra adapter l’habitat.

Des architectes se concentrent sur des maisons amphibies en aluminium et en bois capables de résister à une élévation du niveau de la mer de plus de 4 mètres.
 Elles sont bâties sur des sortes de radeaux de béton creux qui flottent en cas de crues.
L’entreprise Dura Vermeer et le cabinet d’architectes britanniques Barker and Coutts se sont spécialisés dans la conception de ces maisons flottantes .
DORDRECHT-1-flood-proof-plan.jpg
http://www.baca.uk.com/#/projects/view/065

Un quartier amphibie est en projet dans le centre de la vieille cité de Dordrecht à l’emplacement d’une friche industrielle où est prévu un quartier d’habitations.
Grâce à ce projet, l’eau à marée haute, pourra entrer et sortir sans que cela ne gêne la vie des citadins.

Un autre projet de maison-bateau écologique est développé à Amsterdam par la société Deltawonen, une petite entreprise HLM néerlandaise.
 Le projet s’appelle Gewoonboot.
pbbbbbbb.jpg
http://www.habiter-autrement.org/34_eau/01_eau.htm

A première vue, ce logement de forme cubique, construit en bois de cèdre et doté de grandes baies vitrées, ressemble à n’importe quelle maison-bateau néerlandaise, avec un espace intérieur de 120 m2 et tout le confort.
 Mais ici tout est rendu autonome, en circuit fermé.
Il n’y a pas de tuyaux et de câbles de raccordement aux réseaux d’eau, de gaz et d’électricité.
 Des panneaux solaires, sur le toit, sont reliés à des accumulateurs qui stockent l’électricité.
Pour le chauffage, la maison récupère la chaleur de ses eaux usées qui circulent sous le plancher.
 Deux réservoirs de 500 litres stockent l’eau de pluie et l’eau et les eaux recyclées.
Tout est filtré, traité, contrôlé pour que l’eau soit à nouveau potable.
Selon la société HLM, cette innovation dont la principale qualité est la souplesse et l’autonome – pas besoin de raccorder aux réseaux - est adaptée à des logements universitaires.
 Un consortium associant des collectivités, des associations et des entreprises a été créé.
http://nozomi.zip.net/images/barcocasa.jpg
Le projet intéresse aussi des pays d’Afrique comme le Kenya.
Il offre des solutions à la pollution, la hausse du prix de l’énergie, le manque de terrains constructibles et la pénurie d’eau.

http://www.paquesboat.fr/image/phototeque/technicarene.jpgUn autre projet de maisons flottantes est développé par l’agence d’architecture navale Techni-carène.
Cet habitat flottant bioclimatique baptisé « Réania » intègre des turbines hydrauliques qui utilisent la force du courant des pompes à chaleur, des capteurs solaires et une éolienne.


http://www.maison-solaire.com/10_2_MAISON_FLOT.html

http://www.place-publique.fr/spip.php?article5546 

http://www.cyberarchi.com/actus&dossiers/batiments-publics/index.php?dossier=63&article=447

immeuble-flottant-citadelle-polder-hollande.jpg
http://projets-architecte-urbanisme.fr/la-citadelle-immeuble-flottant-en-hollande-par-koen-olthuis/immeuble-flottant-citadelle-polder-hollande/
La construction de Citadel - premier complexe flottant résidentiel imaginé par Koen Olthuis de Waterstudio - devrait commencer en 2010 sur le polder de Westland aux Pays-Bas.
 L'ensemble immobilier proposera 60 appartements autour d'une cour centrale, un parking et une route flottante.
Les matériaux choisis : béton flottant, façade en panneaux d'aluminium ainsi qu'un système de climatisation par l'eau et des serres pour la fourniture d'énergie verte, feront de ce complexe un modele d'architecture environnementale.


USA : Tafoni floating home
http://concept.va.over-blog.com/article-habitat-flottant-42338267.html
Ultra-Modern-Tafoni-Home-by-Joanna-Borek-Clement2.jpg
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :