Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Knock on Wood

les pionniers de l'or vert : California dream ?

2 Décembre 2009 , Rédigé par Ipsus Publié dans #DEVELOPPEMENT DURABLE


Le 11e prix du Livre d'Économie a été attribué à
 Dominique NORA pour les "Les pionniers de l’or vert".
4.12.2009
Ce prix, qui récompense un ouvrage qui doit contribuer à la revalorisation de la pensée et de la réflexion politique et socio-économique, lui a été remis par Christine LAGARDE.

 Ce prix récompense un ouvrage paru au cours de l’année écoulée. Son contenu doit contribuer à la revalorisation de la pensée et de la réflexion politique et socio-économique.

Vidéo de la conférence de presse :
http://www.minefe.gouv.fr/actus/091204livreeco.html

La 1e partie est une remise  de prix,mais la suite est assez interessante sur l'actualité.
_____________________________________________________
"La Californie abrite-t-elle les précurseurs des futurs « Google » de l’énergie propre ?

Les passionnés d’Internet se sont convertis à la cause verte avec le même enthousiasme et le même optimisme qu’au lancement du Web", constate Anne Bauer dans Les Echos.
 En effet, poursuit-elle, "depuis trois ans, la Silicon Valley est prise de frénésie pour les « clean tech »":

http://www.lesechos.fr/info/analyses/020164011603-la-ruee-vers-les-clean-tech-.htm
_____________________________________________________________
Pour raconter cette nouvelle ruée vers l’or vert, la journaliste au Nouvel Observateur, Dominique Nora publie chez Grasset Les pionniers de l’or vert.
Ce livre décrit à travers une série de portraits hauts en couleur la foi de ces pionniers du solaire, de la voiture électrique, des carburants aux algues…

Au sommaire

  • Introduction : la meilleure manière de prédire le futur... est de l'inventer !
  • "California dream"
  • La tribu des "carborexiques"
  • "Home, green home"
  • Bolides écolos
  • Le "meilleur des mondes" automobiles
  • Essence de paille et diesel d'algues
  • Autant en apporte le vent
  • "Here comes the sun..."
  • Conclusion : Un nouveau stade du capitalisme
  • Bibliographie

- Présentation de l’éditeur : On doit à la Silicon Valley (Californie) la révolution des semi-conducteurs (années 70), celle de la micro-informatique et des biotechnologies (années 80), celle de l’Internet (années 90).
Elle est aujourd’hui le laboratoire mondial de l’économie verte, où une poignée d’aventuriers est en train d’inventer notre avenir.
 Ils s’appellent Elon Musk, Shai Agassi, Saul Griffith, Bill Gross, Matt Golden... Ces noms ne vous disent rien, mais ce sont les futurs Bill Gates du green business.
Véritables pionniers de la nouvelle frontière américaine, ils sont jeunes, millionnaires, brillants, et leurs projets - souvent utopiques à première vue -vont redessiner la carte économique et énergétique de la planète.
Ils inventent la voiture électrique de deuxième génération, les panneaux solaires dont nos toits se couvriront bientôt, le carburant à base d’algues qui remplacera notre sans-plomb.
Ils repensent la façon dont on produit, dont on travaille, dont on se déplace, se loge, se distrait, se nourrit ; nos relations aux autres, à la faune, à la flore.
Attention, ces " American écolos " ne sont pas de doux rêveurs animés par le seul souci du bien-être des générations futures, mais de redoutables hommes d’affaires dont l’activité pèse déjà des centaines de millions de dollars.
Ils nous invitent à passer de la société de surconsommation à l’éthique de la frugalité :
bienvenue dans le monde de demain !

- Biographie de l’auteur : Dominique Nora est journaliste économique au Nouvel Observateur.
http://westsidestories.blogs.nouvelobs.com/portrait.jpg Ingénieur agronome de formation, elle a été correspondante aux Etats-Unis pour Le Nouvel Observateur et Challenges de 2007 à 2009.
Elle est l’auteur de plusieurs best-sellers : Les Possédés de Wall Street (1987), L’Etreinte du samouraï le défi japonais (1991), Les Conquérants du cybermonde (1995).

- Références : Les pionniers de l’or vert de Dominique Nora - Editeur : Grasset - Date de publication : 07/10/09 - 360 pages - ISBN-13 : 978-2246750918 - Prix public : 20,90 €


http://www.challenges.fr/magazine/1/0185.26969/

Extraits (p. 117 à 120):

Le savoir-vert américain :

La patrie du 4x4 prend le virage écolo à sa manière :
pragmatisme, innovation, esprit d'entreprise.

«L'idée, pour Matt Golden, n'était pas de devenir un simple maître d'oeuvre mais de s'inspirer des sciences du bâtiment, telles qu'elles sont pratiquées au Berkeley Lab, et de les appliquer dans le monde réel.
En 2009, sa société est encore la seule dans toute la région de la Baie à proposer un service complet : bilan énergétique poussé, préconisation d'un plan d'action, réalisation des travaux de rénovation et installation de nouveaux équipements.

Sustainable Spaces fait payer l'audit initial 600 dollars qui sont ensuite déduits intégralement des travaux.

http://www.sustainablespaces.com/



«C'est un filtre pourpréqualifier des clients vraiment motivés, dit Matt Si les audits étaient gratuits, on croulerait sous la demande.»
Or les bilans énergétiques effectués par Sustainable Spaces ne sont pas de simples cases à remplir sur un site Internet.
Ses techniciens arpentent physiquement la maison, de la cave au grenier, passent tout au crible avec des équipements sophistiqués : caméra thermique, soufflerie de porte, etc.
 Et ils en ressortent avec un devis personnalisé.

La facture correspondant aux interventions préconisées peut être salée [...].

Mais cet investissement est en général amorti au bout de cinq à sept ans grâce aux économies engendrées.
«On commence par les fondamentaux, explique Matt :
supprimer les courants d'air,
 isoler les fenêtres,
étanchéifier les conduits (30%de pertes en moyenne),
changer les équipements électroménagers et les ampoules électriques...
 Puis on regarde les systèmes de chauffage, d'air conditionné, de ventilation, d'eau chaude.
Et on les repense en fonction des besoins réduits.
 C'est alors seulement qu'on peut envisager des énergies renouvelables !»

 
http://concept.va.over-blog.com/article-audit-38117613.html

Matt Golden et son associé ont réussi leur pari :
leur chiffre d'affaires a progressé de 100% par an au cours des cinq dernières années.
Au bout de trois ans et demi, ils ont pu lever de l'argent auprès d'un business angel, puis, en septembre 2008, à nouveau 6 millions de dollars auprès de firmes de capital-risque.
Aujourd'hui, Sustainable Spaces emploie une soixantaine de personnes [... ] pour traiter 30 à 40 maisons par mois.

En dépit de la crise, la société continue à enregistrer une forte demande. «Même sans l'aide du «Stimulus économique» du gouvernement, on va plus que doubler nos ventes en 2009, et atteindre nos objectifs.»
C'est que ces entrepreneurs sont les défricheurs d'un marché potentiel énorme.
Les préoccupations au sujet du réchauffement climatique et la nouvelle politique de relance de l'administration Obama donnent des ailes à l'activité de la rénovation énergétique.

«L'objectif officiel est une réduction de 25% de l'énergie consommée dans le résidentiel en 2030, explique Matt Golden.
Pour y arriver, il faudrait à cette date traiter 10 millions de maisons par an.» Les subventions du gouvernement vont essentiellement profiter aux travaux de base dans l'habitat social et aux ménages à bas revenus.
Mais la PME Sustainable Spaces, elle, vise le segment au-dessus :
 «Les 5,5 millions de maisons de la classe moyenne ou supérieure, soit un marché potentiel d'environ 60 milliards de dollars par an...»»

  Commentaire:

Loin du ton sinistre de certains experts, Dominique Nora met à profit ses deux ans passés aux Etats-Unis comme correspondante du Nouvel Observateur et de Challenges pour raconter avec enthousiasme la nouvelle économie verte.
Son livre foisonne d'exemples sur les promesses en germe des green techs. Comme toujours, les Américains n'ont pas attendu les plans gouvernementaux et l'élection de Barack Obama pour foncer tête baissée
avec l'aide des grandes universités.
L'éclosion d'une multitude de PME dans l'habitat écologique, les voitures électriques et les énergies renouvelables donnent une idée de leur formidable créativité.
Et l'on pressent que toutes ces start-up décrites avec talent par Dominique Nora donneront naissance à de nouveaux Google.

_______________________________________________________________________________________________

Shai Agassi veut changer la planète avec sa voiture électrique :

Extraits :
Ce 26 janvier 2007, il neige sur Davos:
http://www.lepoint.fr/actualites-economie/2009-10-15/le-reve-de-shai-agassi/916/0/385971



En octobre 2007, il crée :
http://www.alternativechannel.tv/blog/en/images/fuploads/betterplace_logo.jpg
http://www.betterplace.com/


http://hebdo.nouvelobs.com/hebdo/parution/p2281/articles/a380347.html

Aujourd’hui, Better Place a entamé le déploiement de ses bornes de recharge et de ses stations d’échange de batteries en Israël, où un accord avec le gouvernement et Renault a été signé en décembre 2008, mais aussi au Danemark, qui a signé un partenariat similaire quelques mois plus tard

 http://www.lefigaro.fr/societes-francaises/2008/01/22/04010-20080122ARTFIG00254-renault-se-lancedans-la-voitureelectrique-.php

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :