Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Knock on Wood

Le Chaos des sens d'Ahlam Mosteghanemi

1 Novembre 2011 , Rédigé par Ipsus Publié dans #MENA Afrique du Nord M.- O.

chaos des sens

Récompensée par le Prix Naguib Mahfouz et le Prix Nour de la meilleure oeuvre féminine en langue arabe pour Mémoires de la chair,

la romancière algérienne Ahlam Mosteghanemi est une voix unique de la littérature arabe.

 Politique, elle exprime la révolte d'une femme et d'un peuple ; nourrie de culture française, elle a su inventer un style très personnel, dont la sensualité et le lyrisme n'excluent jamais l'ironie.

Dans l'Algérie des années 80, saccagée par la corruption et le fanatisme, l'épouse d'un militaire algérien proche du pouvoir vit une passion dévastatrice pour un inconnu.

Cette liaison va l'entraîner au coeur du « chaos des sens », mais aussi d'une histoire où le rêve et la réalité se confondent.

Car l'homme qu'elle aime sans rien savoir de lui n'est peut-être pas celui qu'elle croit, même s'il ressemble comme un frère au héros de la nouvelle qu'elle est en train d'écrire...

Entre douleur et nostalgie, colère et dénonciation, cette flamboyante et troublante histoire d'amour - fresque de l'Algérie des vingt dernières années - confirme l'immense talent d'Ahlam Mosteghanemi.

 

  http://bit.ly/s91Hlh

__________________________________ 

 Sans dévoiler l'intrigue,
ni les personnages,
voici quelques extraits
qui ont retenu mon attention:
les gens posent en général des questions stupides.....
ils te demandent ce que tu fais dans la vie
mais pas ce que tu aurais voulu être
ils te demandent ce que tu possedes,
mais pas ce que tu as perdu
ils te demandent quelle ville tu habites,
mais pas quelle ville t'habite
  
le silence oblige l'autre
à se rendre compte de ses erreurs
 
est-ce que l'amour t'a déjà mis à nu ?
c'est arrivé une fois...
après,j'ai enfilé ma déception
et je ne l'ai plus jamais enlevée
 
j'aime ta voix....
j'aime ton silence....
...je veux entendre ce que je désire,
pas ce que tu dis
 
ce ne sont pas les autres qui nous apprennent la vie,
ce sont nos écorchures
et ce que nous laissons à terre.....
 
de quoi t'es tu délesté ?
je veux dire,qu'est-ce qui est essentiel pour toi,aujourd'hui ?
 
...la valeur des choses est proportionnelle
au temps qu'on passe à les attendre...
 
que consommes tu,à part la cigarette ?
...la patience ...et le silence
 
les mains en disent long sur nos secrets intimes:quel âge ont tes mains ?
 
j'ai passé toute ma vie debout,
parce que je suis incapable de m'asseoir sur mes principes...
...alors,pourquoi restes-tu avec lui ?
...parce que je suis fatiguée
et que je n'ai pas la force de prendre une décision...
 
je ne veux pas manquer ma sortie;
je veux que nous vivions une belle fin
 
l'amour est un état de faiblesse,
pas une position de force
 
il n'y a pas qu'une seule vérité;
la vérité n'est pas un point fixe,
elle évolue en nous et avec nous
 
la photo est un long moment de silence,
comme la peinture
 
la fidélité ne se demande pas;
la demander revient à quémander
et à insulter l'amour,
si elle n'est pas un état spontané
 
Quand on est malheureux,on le sait.
Mais quand on est heureux,
on ne s'en rend pas compte tout de suite.
le BONHEUR est une découverte " en différé ".
.....Il faut le vivre,comme un moment menaçé....
le bonheur,
cet oiseau perché sur l'arbre de l'espoir,
ou du souvenir....
 
Tomber amoureux...c'est le résultat d'une rencontre fortuite,
à un moment où on est dépourvu d'immunité sentimentale.
 
Dans quelle gare de l'amour m'étai-je trompée de train et de destination ?
 
L'amour dit : " allo,oui ? "
La vie répond : " allo,non ".
 
Gaspiller la vie,
fait partie de la vie.
 
c'est beau tout ce qui peut arriver à cause d'un livre 
 
 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :