Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Knock on Wood

la philosophie de la Joie

23 Février 2010 , Rédigé par Ipsus Publié dans #Dans L'AIR DU TEMPS

la philosophie de la joie


http://www.alexandre-jollien.ch/plj.htm

" Alexandre est la joie.
 Celui qui n'a pas rencontré la joie, n'a pas rencontré Alexandre ",
écrit Bernard Campan en ouverture de ce livre.

A travers des extraits d'entretiens radiophoniques menés avec notamment Albert Jacquard et d'une conférence sur le thème de la résilience, Alexandre Jollien, tel un Socrate du XXIe siècle, fait part de son approche de la philosophie et met en œuvre son talent de passeur.

" il t'appartient de bien viser,
mais il ne t'appartient pas de toucher la cible "

Exégète des textes anciens, amoureux de la dialectique et pédagogue averti, il nous fait comprendre la pensée de Spinoza et nous interroger avec Boèce.

" vous pouvez tout saisir de la vie avec joie
si vous êtes capables de le relâcher
avec autant de joie que vous l'avez saisie "

" ne gardez pas vos bagages sur les genoux,
posez-les dans les filets "....
" si progresser,c'est lâcher des valises,
être un voyageur sans bagages
voir sans juger
c'est progresser "

En forme d'écho, le comédien et réalisateur Bernard Campan, ami du philosophe suisse, évoque le cheminement de cette amitié sprirituelle avec une infinie délicatesse et une profonde pudeur.

Comment parvient-on à se dépouiller ?

" avant de se libérer de sa prison,
il faut d'abord en voir les barreaux "

" devenir soi-même,c'est devenir léger..
refuser de jouer un rôle
c'est tellement difficile "

jollien.jpg
Le savoir-vivre du bonheur d’Alexandre Jollien


http://www.psychologies.com/Moi/Se-connaitre/Bonheur/Articles-et-Dossiers/Le-savoir-vivre-du-bonheur-d-Alexandre-Jollien


" Alexandre parle de cette distinction
 entre un bonheur toujours remis à plus tard
et la Joie,qui,elle,
est possible tout de suite "
" et je m'attachais davantage au résultat
qu'au chemin pour y parvenir "


" on ne peut pas se mettre à la place de l'autre:
mais si je me mets à sa place,
il va se mettre où,
lui ? "


" aimer l'autre,
c'est l'aider à se détendre "
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :