Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Knock on Wood

Les Toitures Végétalisées

1 Février 2020 , Rédigé par Ipsus Publié dans #Bardage,Isolation,Options,Charpente,Toit, #Second Oeuvre

la toiture végétale offre beaucoup d'avantages

cependant elle ne bénéficie pas de crédit d'impôt ni de la prime renov

certaines communes peuvent offrir des aides, mais ce n'est pas automatique et il faut donc se renseigner localement

Une toiture verte ! Pourquoi ?
 vecover.jpg http://www.vecover.com/

  • Pour protéger l'étanchéité des rayons UV.
  • Pour retenir et fitrer l'eau de pluie <50%.
  • Pour + d'isolation, du bruit, du froid, de la chaleur.
  • Pour + de bio-diversité.
  • Pour le plaisir des yeux.
  • __________________________________________________________________________
  •  



    ____________________________________________
    Le principe de la toiture végétale
  • (toit vert ou toit végétalisé) existe depuis la préhistoire. 
    tbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb.jpg

http://fr.wikipedia.org/wiki/Toiture_v%C3%A9g%C3%A9tale

 

       

photo11.jpg

Principe
Mais comment fonctionne une toiture végétalisée ? 
C’est une sorte de «sandwich». 
Sur un élément porteur (de béton, d’acier, de bois…) est posé un composant d’isolation thermique au-dessus duquel est installé un revêtement d’étanchéité.
 Cela fait, la végétation est implantée. 
Son type varie en fonction des éléments susmentionnés.
 

Il existe ainsi trois sortes de toitures végétalisées :
intensive, 
- semi-intensive 
- extensive
.
 Elles auront chacune des caractéristiques de prix et de choix de végétation spécifiques. 

De même, il existe trois sortes de mises en œuvre
- par semis de fragments de plantes ou de semences, 
- par plantation de micro-mottes ou de godets 
par éléments précultivés (plaques, dalles, tapis, rouleaux, bacs). 

Plantes succulentes, plantes vivaces et bulbeuses, graminées, petits ligneux participent à la composition des toitures.


-photo4.jpg

La végétalisation extensive des toitures est la plus utilisée
La forme la plus développée est celle inventée par les Allemands : la végétalisation extensive des toitures (VET). 
Elle comporte de nombreux atouts en termes d’environnement (réduction des gaz à effet de serre), d’économies d’énergie (par la gestion de l’eau par exemple) et de santé (amélioration de la qualité de l’air), sans oublier ses atouts de coût et d’entretien réduits.


Les avantages
Durant le colloque, le CSTB a énuméré les différents avantages de la toiture végétalisée qui va de l’optimisation de l’usage des surfaces en ville à l’apport esthétique en passant par l’amélioration de la qualité de l’air en ville sans oublier les aspects techniques avec la gestion des eaux pluviales, les caractéristiques acoustiques, thermiques et une durabilité de l’étanchéité. 
Côté enjeux, la toiture végétalisée permet de lutter contre le réchauffement climatique et enjeux environnementaux (énergie, matières premières, transport, biodiversité) mais également sur la densification, la minéralisation, l’imperméabilisation et l’augmentation des températures dans les villes.


Un procédé qui reste encore coûteux
-photo1.jpg

Enfin concernant le coût, tout dépend de la nature du toit, de la situation géographique par rapport au fournisseur et de l’étendue de la végétation installée.
 Il est en effet beaucoup plus complexe, donc coûteux, d’installer une toiture végétalisée sur un toit en pente.

 Les prix oscillent de 50 à 100 euros le m2.
 Si le procédé reste onéreux, certaines régions comme des Hauts-de-Seine accordent des subventions.
 

De plus il faut s’assurer que la charpente
 est capable de supporter 
une charge de 90 à 130kg/m²

de la mise en œuvre d’un traitement
 antiracine, nécessaire à l’étanchéité de la toiture, etc.
 Il est donc fortement recommandé 

d’envisager cette intégration 
dès la conception de votre maison.
 
_____________________________________________

 : 

  Etude comparative     http://vegetalid.com/concept.htm  

 

 

Toitures terrasses-jardin

Toitures végétalisées extensives

Type de plantations

 

Gazon, plantations arbustives, vivaces et ligneuses de tailles basses et moyennes.

Sedums
Et : vivaces adaptées, graminées, mousses

Ordre de grandeur de la charge totale

 

> 600 kg /m²

50 à 150 kg /m²

Domaines d’utilisation

 

Toitures terrasses uniquement
(< 5 %)

Toitures terrasses et toitures en pentes

Epaisseur de substrat

 

> 30 cm

3 à 15 cm

Nature de la couche de culture

 

Terre végétale naturelle

Substrat léger à dominante minérale

Entretien

 

Important (tailles, désherbage, fertilisation)

Faible

Irrigation

 

Oui

Non (sauf régions méridionales et toitures en pente)

http://www.actu-environnement.com/ae/news/530.php4  

 

QUELS SONT LES DOCUMENTS DE REFERENCE POUR LA VEGETALISATION EXTENSIVE DES TOITURES ?

Les documents de références pour la végétalisation des toitures sont les suivants :

- les règles professionnelles pour la conception et la réalisation des terrasses et toitures végétalisées, CSFE édition décembre 2002,
- le CCP du fabricant du complexe d’isolation-étanchéité et du complexe de végétalisation,
- les règles relatives à la sécurité des personnes : manuel CSFE (prévention des risques professionnels sur les chantiers, édition février 2002), règles du DTU 43.1 ou 43.3 selon l’élément porteur,
- les normes DTU de la série 43
- le cahier du CSTB n° 2192 «conditions générales d’emploi des dalles de toiture en béton cellulaire armé» (avril 1983).

 

http://www.ecovegetal.fr/questions.htm

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :