Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Knock on Wood

Pouvoir d'Achat

20 Novembre 2007 , Rédigé par Ipsus Publié dans #Bois et Pouvoir d'Achat

Le pouvoir d'achat est la capacité d'achat en termes de biens et services d'un revenu donné après avoir déduit les dettes dues 


http://www.linternaute.com/actualite/economie/pouvoir-d-achat/ 
 

Pouvoir d'achat du salaire : ( selon l’INSEE )

Le pouvoir d'achat du salaire est la quantité de biens et de services que l'on peut acheter avec une unité de salaire. 
Son évolution est liée à celles des prix et des salaires.
C'est ainsi que, si les prix augmentent dans un environnement où les salaires sont constants, le pouvoir d'achat diminue alors que si la hausse des salaires est supérieure à celle des prix le pouvoir d'achat pourra augmenter.
La notion ici retenue est le salaire mais le raisonnement s'applique à l'ensemble des ressources (travail, capital, prestations familiales et sociales...).

 

http://www.insee.fr/fr/nom_def_met/definitions/html/pouvoir-achat-salaire.htm

 

 

 

Pouvoir d’achat : entre perception et réalité, comment le mesurer ?

Vers de « nouveaux instruments » de mesure du pouvoir d’achat ?

http://www.vie-publique.fr/actualite/dossier/pouvoir-achat-insee/pouvoir-achat-entre-perception-realite-comment-mesurer.html

 

 

Notion nouvelle et problématique
Le pouvoir d'achat est une notion relativement nouvelle dans le paysage médiatique français.
 En effet cette notion est d'abord apparue dans les campagnes publicitaires des enseignes de super marchés (principalement Leclerc), puis est apparue de façon très rapide dans les discours politiques et publique à peu près au tout début da la campagne présidentielle, en 2006.
 Sa diffusion fut tellement rapide qu'elle est devenue une notion dont il est difficile de se soustraire. 
On pourrait d'ailleurs rapprocher l'imposition de cette notion a celle de "sécurité" lors de la précédente campagne.

La nouveauté de cette notion n'a pas conduit a de grandes analyses à ce jour mais il est cependant très intrigant de voir de quelle façon elle s'est diffusée. 
Il semblerait d'ailleurs qu'elle a largement remplacé d'autre notions comme les salaires ou les revenus voire la pauvreté dans le discours public. 
Il suffit pour s'en convaincre de regarder deux mouvement sociaux récents :
 les manifestations des personnes agées en 2006 
et celles de l'éducation nationale début 2007 ont placé le "pouvoir d'achat" en première revendication, ce qui est une première.

Selon de nombreux linguistes, un changement de vocabulaire conduit à des changement dans la vision des choses (les premiers furent Sapir et Whorf ).
 Or quels peuvent être les changements qu'apporte l'apparition de ce concept ? 
Comme dit plus haut, le pouvoir d'achat semble être devenu une notion fourre tout pour parler de l'incapacité a se produire des biens. 
Le fait de la substituer à la revendication pour les salaires n'implique plus leur hausse pour résoudre ce problème. 
Lorsque l'on revendique plus de pouvoir d'achat, la solution n'est pas forcément une hausse des salaires mais peut très bien être une baisse des prix
Idem pour n'importe quel revenu. 
On pourrait très bien croire que cela revient au même d'augmenter les salaires ou de baisser les prix. D'une certaine manière ça l'est du point de vue de la consommation, mais c'est oublier que le salaire est aussi une reconnaissance. 
En outre en remplacer la paupérisation par la baisse du pouvoir d'achat est beaucoup plus efficace du point de vu communicationnel, et peut relever de l'euphémisme volontaire dans certains cas.

_____________________________________________________________________

Lancement du cycle "Emploi-pouvoir d’achat"

La conférence sur l’emploi et le pouvoir d’achat, présidée par Christine Lagarde, s’est ouverte le 23 octobre à Bercy, avec les principaux dirigeants patronaux et syndicaux, et en présence de Xavier Bertrand, Luc Chatel et Martin Hirsch.

 

 

http://www.premier-ministre.gouv.fr/information/actualites_20/lancement_cycle_emploi_pouvoir_57815.html

 

 ____________________________________________________________

Buying Power in the Euro Zone


Auteur : Jean-François Jamet : A graduate of the Ecole Normale Supérieure and graduate student at Harvard University (Department of Economics).

Le pouvoir d'achat a stagné depuis 2001. 
Ceci n'est pas dû à la hausse des prix à la consommation ou au passage à l'euro, mais au ralentissement de la croissance de la productivité. 
Par ailleurs, la hausse rapide des prix de l'immobilier résidentiel a rendu l'accès à la propriété beaucoup plus difficile
.

Le niveau de l'inflation est resté relativement modéré depuis 2001 et les ménages ont probablement été plus sensibles aux hausses des prix à la consommation pendant cette période qu'aux baisses de prix qui sont venues les compenser. 
Le ralentissement de l'augmentation du pouvoir d'achat a coïncidé avec un ralentissement de la croissance de la productivité et une hausse exponentielle des prix de l'immobilier.
 Ce double choc crée un contraste important avec la fin des années 1990, qui donne aux ménages une impression de régression.

pouvoir-vd-achat-zone-Euro.jpgCes éléments d'analyse suggèrent plusieurs pistes pour retrouver un rythme de croissance du pouvoir d'achat plus rapide dans la zone euro :

- Les Etats membres et la Commission doivent se donner pour objectif une croissance plus rapide de la productivité par personne en âge de travailler et lutter contre la tendance à utiliser l'euro comme bouc émissaire.

- Il faut renoncer à la posture hypocrite qui consiste, d'un côté, à demander à la BCE d'avoir une politique monétaire plus accommodante et, de l'autre, à craindre l'inflation et la hausse des prix de l'immobilier. La BCE a la tâche de limiter l'inflation tout en ne freinant pas l'activité.

- Pour lutter contre les effets de la hausse des prix de l'immobilier sur le pouvoir d'achat des ménages les moins aisés, il faudrait construire plus de logements. Cet objectif pourrait faire l'objet d'aides communautaires spécifiques dans le cadre d'une politique européenne du logement.

 

 

http://www.robert-schuman.eu/question_europe.php?num=qe-50

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :