Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Knock on Wood

il etait une fois, en 1973,Jean Louis Trintignant et Romy Schneider dans le Train

8 Novembre 2022 , Rédigé par Ipsus Publié dans #Comme au CINEMA

 

 

 

 

 

 

 

 

         1940 : Julien Maroyeur (Jean-Louis Trintignant)

est réparateur de postes de radio à Fumay dans les Ardennes.

C’est le début de l’exode et, comme presque tous, il va essayer de fuir l’offensive allemande. en compagnie de Monique (Nike Arrighi), sa femme enceinte, et leur fillette.

Le couple va se retrouver dans une gare où il va tenter de partir vers le sud.

Si Monique est acceptée en première, Julien doit se contenter d’un wagon-fourgon où se trouvent déjà de nombreux voyageurs.

Parmi eux, se trouve Anna (Romy Schneider), une belle femme énigmatique.

.................. Pierre Granier Deferre évoque le tournage du film LE TRAIN + documents d'époque et extrait.

Ce n'est pas un film de guerre mais la vie de français en 1940 reconstituée avec nuance et détails qui renvoie à Fortunat en 1960 avec Bourvil et Michèle Morgan

Trintignant est plus '' libéré '' que dans ma nuit chez Maud... 
 
La fin diffère de celle du livre et je l'ai mise en dernier
C'est joué comme une pièce de théâtre.... en disant qu'il '' faut qu'une porte soit ouverte ou fermée '' différant d'Alfred de Musset
 

👈Tournage

Le réalisateur réussit tout à fait à raconter cette histoire, de la manière la plus réaliste possible dans la mesure d'un budget correct, mais qui ne permet pas les débordements hollywoodiens.

Sobriété due à son talent ainsi qu'à du matériel confié par la SNCF.

Le film mélange documents en noir et blanc et scènes reconstituées. Du travail bien fait pour un film somme toute romantique, mais qui décrit une période trouble de l'occupation.

 

Paul LE PERSON campe un policier français bien collaborationniste, un sujet qui dérange, mais le cinéma français va de plus en plus traiter cette période avec des films comme "Lacombe Lucien" entre autres

Controle des papiers d'identité,à l'arrivée du train : scène ou Anna ne dit rien et où c'est Trintignant qui s'exprime,car,face au fonctionnaire,mieux vaut se presenter comme un couple et la suite du film nous montrera pourquoi

Controle des papiers d'identité,à l'arrivée du train : scène ou Anna ne dit rien et où c'est Trintignant qui s'exprime,car,face au fonctionnaire,mieux vaut se presenter comme un couple et la suite du film nous montrera pourquoi

il etait une fois, en 1973,Jean Louis Trintignant et Romy Schneider dans le Train
Les dialogues du film sont courts, car tout est dans le jeu des acteurs
On y retrouve Maurise Biraud qui jouait dans taxi pour Taubrouk
et le Pierson, qui a souvent des rôles ingrats

 

Maurice, le déserteur qui court pour monter dans le train : Il va où, votre train ?
un voyageur : Il se replie
Maurice : Ca tombe bien, moi aussi !

Maurice, le déserteur, énervé par les multiples arrêts du train : C'est pas un voyage ma parole, c'est un chemin de croix !

 

Anna, s'adressant à Julien à propos de sa femme : Vous vous aimez beaucoup ?
Julien, surpris par la question : Ben, on est mariés !

..........................la version anglaise s'appelle THE LAST TRAIN (1h40 mn)

Le récit, qui démarre sous un soleil resplendissant, ne masque que très partiellement le malaise ressenti par ces voyageurs réunis par le hasard, qui fuient sans perspective claire du lendemain.

Une tendre connivence va naître entre les deux protagonistes, tout en pudeur et sans presque se parler, comme pour ne pas briser la complicité inattendue de deux personnes qui ne devaient pas se rencontrer.

Parallèlement, on suit les aventures des autres voyageurs, mais aussi des employés de la SNCF et des militaires totalement perdus, ces dernières alternant entre la comédie et le drame.

La belle brochette d’acteurs qui compose la distribution des seconds rôles ajoute à notre plaisir. Parmi eux, on peut citer Régine et son excellenct composition de gouailleuse généreuse, en se disant que le cinéma l’a sûrement trop peu utilisée.

La fin, très différente de celle du roman, n’en est pas moins émouvante : le jeu subtil et tout en justesse et retenue des deux acteurs principaux n’y est pas pour rien.

cliquer pour agrandir la photo à la Rochelle en 1973

cliquer pour agrandir la photo à la Rochelle en 1973

.........................Jean Louis Trintignant et Romy Schneider dans "Le train" JT 20H - 02.11.1973 - 03:02 - vidéo A Saint Cloud, tournage du film "Le mouton enragé" de Michel DEVILLE, avec Romy SCHNEIDER et Jean-Louis TRINTIGNANT. Les deux acteurs parlent de leur rôle dans le film "Le train" de Pierre GRANIER DEFERRE

 

...........1e partie du film ( 20.39 mn )
......................2è partie du film (49.51 mn )
..................la fin du film ,qui differe du livre,où on ne sait pas si Trintignant voudra ou pas reconnaitre Anna
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :