Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Knock on Wood

Mia et le Lion Blanc : une ode au respect de la nature - The Lion Whisperer

23 Septembre 2022 , Rédigé par Ipsus Publié dans #Comme au CINEMA

Mia a onze ans quand elle noue une relation hors du commun avec Charlie, un lion blanc né dans la ferme de félins de ses parents en Afrique du Sud. 

Tous deux grandissent comme frère et sœur et deviennent vite inséparables.

Trois ans plus tard, Charlie est devenu un lion imposant. Mia découvre alors le secret que cache la ferme : son père vend les lions à des « chasseurs de trophées ».

Mia n’aura désormais qu’une obsession : sauver Charlie, à tout prix.

L'idée de Mia et le Lion Blanc est venue à Gilles de Maistre alors qu'il réalisait un documentaire télévisé sur l'amitié singulière entre des enfants et des animaux sauvages à travers le monde.

En Afrique du Sud, il rencontre un garçon dont les parents avaient un élevage de lions.

Sous couvert de les préserver, ils les revendaient en réalité pour de la chasse en enclos : "Ça m’a choqué que l’on m’ait menti, mais surtout que cette famille mente à leur jeune fils : que se passera-t-il le jour où il découvrira que ses parents lui ont menti ? Que fera-t-il ?

L’histoire de ce film est née de ça…"

Comme on verra dans les divers reportages,ce film n'est pas un documentaire et Mia n'est pas doublée : elle a dù s'entrainer et s'adapter à l'évolution du jeune Lion,pendant 3 ans .

Gilles de Maistre a envisagé une suite mais a abandonné l'idée car cela exigeait de reconstruire la relation entre Daniah De Villiers et le lion:" Finalement, on s’est dit que c’était trop compliqué pour quelque chose d’hypothétique".

...............( 2018 ) : une ode au respect de la nature
........PARLONS-EN 11/17/2019 MIA ET LE LION BLANC: UNE AMITIÉ HORS DU COMMUN_........ video : 28 mn _interview tres détaillée , par la TV chinoise en français

Pour Daniah De Villiers, les choses se compliquaient dès que la caméra tournait.

Le réalisateur précise : "[...] à partir du moment où elle jouait tout changeait ; elle ne pouvait plus gérer le lion, c’était à quelqu’un d’autre de le faire, car elle était dans son personnage, forcée d’envoyer au lion des messages qui n’étaient pas forcément ceux dont il avait l’habitude.

Alors qu’elle était habituée à s’amuser avec lui, à le rassurer, tout à coup il fallait qu’elle fasse semblant d’avoir mal, qu’elle hurle, qu’elle pleure face à lui".

 Gilles de Maistre raconte : "La première fois qu’elle s’est retrouvée en présence d’un bébé lion, elle ne s’est pas servie de ses mains, comme tout le monde le fait, mais de sa tête. Kevin Richardson, notre spécialiste des lions, était emballé.

Aujourd’hui, Daniah n’a plus 11 ans, mais 14 ; le lion n’est plus un bébé, mais un bestiau de 250 kilos, et ils sont toujours amis.

C’est la première fois que quelqu’un fait cela, je crois : créer une histoire d’amour entre un animal sauvage, un prédateur, et une petite fille, sans trucages"

Daniah De Villiers a ainsi côtoyé quotidiennement Thor, le lion, durant trois ans tandis que le tournage se déroulait en quatre blocs sur cette période.

Après tout ce temps passé dans le bush, la jeune fille a dû quitter le lion et reprendre une vie normale, ce qui fut un véritable déchirement.

Elle revient cependant voir Thor régulièrement. Pour Kevin Richardson, le plus compliqué fut de trouver des parents assez fous pour laisser leur enfant participer à une telle aventure.
Le réalisateur précise toutefois que son film n'est pas un documentaire mais bel et bien une fiction.

Un spécialiste des animaux sauvages

Gilles de Maistre a fait appel au zoologiste sud-africain Kevin Richardson qui interagit avec des lions depuis plus de vingt ans.
Le premier a consacré au second le documentaire intitulé L’Homme qui murmure à l’oreille des lions.
 "Quand je lui ai parlé de Mia et le lion blanc, il a dit 'C’est compliqué, à moins de faire le film sur trois ans, depuis le moment où le lion est tout bébé. Il faudrait alors créer une amitié entre les deux et tourner le film seulement avec le lion qui a cette relation avec notre actrice ! Mais c’est impossible de faire ça au cinéma, vous n’avez pas le temps'.
Je lui ai dit 'faisons-le tout de même' [...]".
Le réalisateur revient en détail sur la relation extraordinaire qu'il entretient avec les félins : "Il faut savoir rester stoïque face au lion.
Kevin, quand un lion lui saute dessus, par jeu, le griffe, le mord, il encaisse. Puis il va à l’hôpital se faire faire trois points de suture et prend des antibiotiques pendant une semaine. C’est la vie qu’il a choisie".
Parfois, Richardson se substituait au réalisateur pour pouvoir filmer au plus près le lion lors de scènes potentiellement dangereuses.

Que devient Thor, le vrai lion du film ?

Thor est le lion blanc qui interprète Charlie depuis l'âge de 4 mois. Sur le tournage, il y avait également Charlie qui interprète le félin à l'âge de 2 mois et qui a servi de doublure. Le bébé était interprété par une femelle appelée Neige.

À l'issue du tournage, Thor et Charlie ont rejoint la réserve animalière privée de Welgedacht, un sanctuaire créé par Kevin Richardson.

Elle est située à une heure au Nord-Est de Johannesburg. Kevin Richardson partage beaucoup de vidéos des prédateurs qui y vivent en sécurité sur sa chaîne YouTube.

On peut retrouver dans celle-ci Thor et Charlie, lors d'une séance d'enrichissement 👇

...............................(video : 17.55 mn ) _ Les hommes à crinière : Thor et Charlie | Le chuchoteur de lion....Quelque chose qui a déconcerté les scientifiques pendant de nombreux siècles est "pourquoi les lions ont-ils des crinières?" Rejoignez les lions blancs, Thor et Charlie, lors d'une promenade d'enrichissement pendant que Kevin met en lumière ces créatures majestueuses et leurs crinières brillantes.
.............................(2022) Voulez-vous un contenu dramatique, passionnant et totalement sauvage ? Si oui, vous êtes au bon endroit. Obtenez des images exclusives de lions, hyènes, guépards, léopards noirs et autres animaux sauvages ici même au Lion Whisperer. Chaque vendredi, nous vous livrons des images plus excitantes, palpitantes et totalement scandaleuses de l'intérieur du Sanctuaire, où Kevin Richardson vous emmène dans un voyage de découverte dans la vie de ces magnifiques créatures.
..........................Conte de Noël : "Mia et le Lion Blanc", par son réalisateur, Gilles de Maistre ( 28 déc. 2018)
.....................( video 6 mn ) occasion de revoir Jacques Perrin qui s'est aussi tres intéressé aux animaux

Confier le rôle principal à un lion

L'équipe a considéré le lion comme un acteur et non comme un animal qu'on dresse. Ainsi, il s'est habitué aux caméras et aux micros et était capable de refaire les mêmes choses lors d'une nouvelle prise.
Le réalisateur confie : "Et il y a des jours où l’on n’a pas tourné parce qu’il ne voulait pas, donc on l’a laissé tranquille. On abandonnait et on recommençait le lendemain. Moyennant quoi il y a des séquences qu’on a été obligés de faire sur trois, quatre jours tellement c’était compliqué de tourner avec lui, et puis d’autres qu’on a bouclées en un quart d’heure".
Pour Kevin Richardson, il était impensable d'avoir plusieurs lions à des âges différents si on voulait créer du lien entre Mia et l'animal.
Par ailleurs, "je n’étais pas d’accord pour prendre des lionceaux pour ensuite me débarrasser d’eux. Il était entendu que les lions achetés pour cette production resteraient les nôtres jusqu’à la fin de leur existence".
...........................L'homme qui murmure à l'oreille des lions - C à Vous - 05/12/2018 ( video : 17 mn )

L'imprégnation

Daniah De Villiers et Ryan McLennan ont eu, pendant trois ans, trois séances d’imprégnation par semaine, de deux ou trois heures à chaque fois, avec Kevin Richardson. Il leur apprenait à s'habituer à la présence du lion.
Très impliqué au début pour poser les règles de base, il a pu ensuite passer le relais à une équipe pour une partie des séances.
Une fois le lion devenu adulte, il est revenu à plein temps s'occuper des enfants.
Un véritable défi pour lui : "je sais comment me conduire en présence d’un lion ; mais là, il fallait transmettre cela à ces enfants, tout en gardant à l’esprit que ce sont des enfants et qu’ils n’ont pas l’expérience que nous avons en tant qu’adultes, que vous devez savoir quand vous interposer et quand les laisser se débrouiller. C’est un équilibre délicat à trouver".
........................( video : 4.33 mn ) [INTERVIEW] MIA ET LE LION BLANC (Gilles de Maistre) - Arras Film Festival 2018
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :