Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Knock on Wood

ORACLE et l'utilisation de données personnelles

23 Juillet 2022 , Rédigé par Ipsus

Oracle fait l'objet d'une action collective visant à arrêter sa machine de surveillance mondiale. L'entreprise est poursuivi pour avoir pisté cinq milliards de personnes. Le Dr Johnny Ryan, membre senior de l'Irish Council for Civil Liberties (ICCL) est l'un des trois représentants du groupe dans ce nouveau procès intenté contre Oracle devant le tribunal fédéral du district nord de la Californie vendredi.

« Oracle a violé la vie privée de milliards de personnes à travers le monde », a déclaré le Dr Ryan. « Il s'agit d'une entreprise classée au Fortune 500 qui s'est donné pour mission dangereuse de suivre les déplacements et les activités de chaque personne dans le monde. Nous prenons cette mesure pour arrêter la machine de surveillance d'Oracle. »

5 milliards de profils de consommateurs pistés ! Pour certains analystes, cela pourrait être dû en grande partie au fait que TikTok a déplacé son trafic américain vers l'infrastructure cloud d'Oracle. Rappelons que ByteDance, la société mère chinoise, avait rejeté l'offre de Microsoft pour l'acquisition de l'activité américaine de désigné Oracle comme son « partenaire technologique » américain.

Katz-Lacabe a déclaré que « bien qu'il ait pris des mesures importantes pour préserver sa vie privée en ligne et hors ligne », il a reçu un document d'Oracle le 4 mai de cette année « indiquant qu'Oracle avait suivi, compilé et analysé sa navigation sur le Web et d'autres activités et avait ainsi créé un profil électronique sur lui ».

Le Dr Jennifer Golbeck a déposé une plainte similaire, ajoutant qu'elle avait « visité des sites web où ses communications électroniques ont été interceptées par l'utilisation du code JavaScript d'Oracle » et qu'Oracle « continue à suivre son activité en ligne et hors ligne, à enrichir son profil et à mettre ses informations personnelles à la disposition de tiers sans son consentement ».

Oracle est un acteur important de l'industrie du suivi et des données. L'entreprise affirme avoir constitué des dossiers détaillés sur 5 milliards de personnes et génère 42,4 milliards de dollars de revenus annuels. Les dossiers d'Oracle sur les personnes comprennent les noms, les adresses personnelles, les courriels, les achats en ligne et dans le monde réel, les mouvements physiques dans le monde réel, les revenus, les intérêts et les opinions politiques, ainsi qu'un compte rendu détaillé de l'activité en ligne.

Oracle coordonne également un commerce mondial de dossiers sur des personnes par le biais d'Oracle Data Marketplace. Le Dr Ryan et deux autres plaignants, Michael Katz-Lacabe et le Dr Jennifer Golbeck, agissent au nom des internautes du monde entier qui ont été victimes des violations de la vie privée commises par Oracle. Ils sont représentés par Lieff Cabraser, qui a mené d'importantes affaires de protection de la vie privée contre Big Tech.

Le Dr Johnny Ryan de l'ICCL a déclaré : « Oracle a violé la vie privée de milliards de personnes à travers le monde. Il s'agit d'une entreprise classée au Fortune 500 qui a pour mission dangereuse de suivre les déplacements et les activités de chaque personne dans le monde. Nous intentons cette action pour arrêter la machine de surveillance d'Oracle ». La plainte contre Oracle invoque des violations du Federal Electronic Communications Privacy Act, de la Constitution de l'État de Californie, du California Invasion of Privacy Act, du droit de la concurrence et de la common law.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :