Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Knock on Wood

comment Gérer Plus Values et Moins Values en période de crise

6 Mai 2020 , Rédigé par Ipsus Publié dans #Finances -TAUX -Emprunts, #JURIDIQUE , Fiscal & Partenariats

En 2020 il n'y a pas de législation nouvelle sur les Plus Values,mais une réflexion à mener sur la gestion des Moins Values en période de crise ou du moins de forte baisse des Marchés financiers 

Les frileux voudront quitter la Bourse sans rien faire d'autre 

Or il existe une possibilité d'imputer ses Moins Values sur les Plus Values des 10 années suivantes

Ce principe étant rappelé, il faut envisager une gestion dynamique selon les produits ou les supports utilisés 

Il y a quelques différences entre agir sur un compte Titres et opérer avec un PEA ( plan d'épargne en action ) réglementé 

Enfin il faut bien analyser les textes et utiliser certaines possibilités ,comme le choix des imputations précitées 

le but de cet article est de remonter le moral de ceux ayant récemment subi des pertes ( potentielles ou comptabilisées ) et non de passer en revue toutes les subtilités d'optimisation ,dépendant de chaque cas particulier : différence entre une bonne gestion de Patrimoine après analyse et du " prêt à penser" mal ciblé .

je n'ai surtout pas développé les subtilités techniques 
mais mis en évidence une grille de lecture, que chacun peut adapter ou en discuter ensemble 

l'immobilier n'est pas traité ici car ne s'est pas effondré 

enfin les produits dérivés que j'utilise ( CFD ) obéissent à la même fiscalité
et n'en sont qu'un cas particulier 

L'idée m'en est venue de l'époque où je travaillais à Nantes et qu'en 2001 ont a dù consoler nos clients
après la " bulle internet " :
ceci n'est pas un remake car le contexte est différent 

Cette introduction montre au passage que cette règle des 10 ans est cohérente .

Pourquoi ? 

Parce qu'en dehors des Traders, une stratégie de Placements en Bourse , pour rentabiliser un Portefeuille , en limitant les Risques, seule une Durée optimale permet de lisser les variations donc d'avoir un horizon économique d'au moins 5 ans ( 6 ans pour PEA, 8 ans pour Assurance Vie ) 

Aussi ceux qui ont vu fondre une partie de leur épargne doivent se poser les bonnes questions : de combien de temps je dispose ( non pour se refaire,on n'est pas au casino ) , pour rectifier le tir,s'adapter au nouvel environnement et se projeter à moyen terme , pour atteindre son Objectif ( corrigé ).

le lien ci-dessus détaille le mode de calcul et certains cas particuliers 

comment Gérer Plus Values et Moins Values en période de crise

Par un arrêt rendu le 12 novembre 2015, le Conseil d’Etat est venu annuler la doctrine fiscale en vertu de laquelle l’abattement pour durée de détention ­s’appliquait également sur les ­moins-values, ce qui était particulièrement pénalisant.                                                                                                                   https://t.co/SrV3f9FKJV?amp=1

Il n’est  plus possible de garder en stock une moins-value récente afin de déduire en priorité une moins-value plus ancienne.

                                                                           https://t.co/LjANOujlBp?amp=1

Exemple : Un contribuable a constaté 2.000 euros de moins-value il y a 10 ans. En 2018, il a enregistré une autre moins-value de 1.500 euros ainsi qu’une plus-value de 2.000 euros.

Lors de la déclaration de revenus 2018, la solution idéale consisterait à déduire de la plus-value de 2.000 euros la moins-value la plus ancienne. Cela suffirait à ramener la base imposable à 0 et éviterait au contribuable de perdre éventuellement cette ancienne moins-value (imputable pendant 10 ans).

Reste que la règle ne le permet pas.

Le contribuable devra imputer sa moins-value de 2018 (1.500 euros) sur sa plus-value de 2018 (2.000 euros). Le solde étant positif (500 euros), le contribuable pourra reprendre une partie de son ancienne moins-value.

Il ne paiera donc pas d’impôt sur sa plus-value de 2018 et disposera encore de 1.500 euros de moins-value en stock. Mais cette moins-value ayant déjà 10 ans, elle deviendra trop « vieille » pour être déduite de plus-values ultérieures et sera définitivement perdue.

comment Gérer Plus Values et Moins Values en période de crise

On a évoqué en introduction , les comptes Titres,pour lesquels les calculs et imputations sont assez classiques 

Il est intéressant de ne pas voir le PEA comme une contrainte : autant on peut,à l'intérieur,acheter et vendre sans fiscalité ,pendant la durée légale,

pourquoi se priver de clôturer son PEA en 2020 s'il a subi des pertes de valeur importantes et de ce fait entrer en " base taxable " ,

donc dégageant,comptablement 1 Moins Value

et,après reflexion ( puisqu'on a 10 ans devant nous ) ,mettre en place une nouvelle stratégie d'Investissement Actions ( avec ou sans nouveau PEA ) pour bénéficier de futures Plus Values, non en 1 fois ( on ne parle pas de spéculation ) , mais dans la durée , en imputant,progressivement , les Moins Values ( en réserve ) à chaque Plus Value réalisée 

En supposant qu'il faudra au moins 2 ans pour digérer l'année 2020 et retrouver un peu de croissance,çà donnera le temps de repérer les Secteurs qui auront su rebondir 

Sachant que depuis le 1er janvier 2014, il est possible de souscrire un PEA « PME-ETI », qui bénéficie des mêmes avantages fiscaux que le PEA classique mais qui permet d’accéder à des actifs différents, celà permettra de Diversifier son Patrimoine et éviter d'aller en haute mer avec les grandes Valeurs ( CAC 40 ) ayant été + chahutées que les PME  

Rappelon qu’avec l’imposition au prélèvement forfaitaire unique (PFU), il n’y a plus d’abattement pour durée de détention.

Si le contribuable fait le choix du barème progressif, il peut néanmoins toujours profiter de ces abattements.

Les règles d’imposition diffèrent toutefois selon la date d’acquisition.

- Pour les titres acquis après le 1er janvier 2018, le contribuable, selon sa situation patrimoniale, aura à faire le choix entre l’application du PFU ou l’application du barème progressif sans le dispositif "abattement pour durée de détention".

- Pour les titres acquis avant le 1er janvier 2018, le même contribuable devra choisir entre l’application du PFU ou l’application du barème progressif avec le dispositif "abattement pour durée de détention".

Exemple chiffré avec le lien,ci-après :

À quoi correspondent les 30 % ?              https://t.co/dWM5A5cc2w?amp=1

Ce PFU de 30% englobe en réalité deux types de prélèvement :

  • les prélèvements sociaux, à hauteur de 17,20%
  • et le prélèvement libératoire d’impôt sur le revenu, à hauteur de 12,80%

le seul point inquiétant n'est pas boursier mais BANCAIRE 
les epargnants allemands et les populistes eurosceptiques 
ont fini par faire remonter leurs etats d'âme jusqu'à la cour de Karlsruhe contre la BCE 
qui bien qu'independante par traités 
subit des attaques en regle                         https://t.co/z3ZGh9rCBA?amp=1 
un peu comme Trump contre la FED 

Mais si la BCE ne rachete plus rien 
les allemands seront contents 
mais ils auront fait imploser l'Eurogroupe 
ou la Bundesbank n'aura plus de representant à Franfort ( BCE ) 

Alors dans ce cas je n'ai pas la martingale 
et politiquement on peut deviner la suite en UE 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :