Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Knock on Wood

le Jour d'après et la Mondialisation <

15 Avril 2020 , Rédigé par Ipsus Publié dans #Dans L'AIR DU TEMPS

 

La Mondialisation est un fait et pas une opinion. 

Par contre après les conséquences de 2008 et surtout la crise de 2020, elle devra être mieux régulée et la gestion des priorités remise en cause. 

Vu que la misère du monde persiste malgré des ameliorations trop lentes, on évitera le dogmatisme des partisans de la Décroissance, tout comme ceux de l'Ecologie punitive. 

On a compris que les épidémies reviendront sous des formes diverses et qu'il faudra adapter les systèmes de Santé et affecter plus de moyens aux infrastructures médicales, tout en investissant massivement en R&D

Le changement climatique qui etait une priorité sur le papier devient une nécessité quant a sa prise en compte dans tous les domaines de l'Economie 

Un analyste soulevait la question de ne pas se tromper de combat : l'électricité dépend de son mode de production selon qu'elle provient de nouvelles techniques des énergies renouvelables ou des centrales a charbon. 

Toute une remise en question de modèles a bout de souffle ou de certitudes a l'epreuve des réalités 

On s'efforcera d'actualiser regulierement ce blog avec les contributions de spécialistes ouverts d'esprit avec des reflexions où l'éthique sera mieux prise en compte dans les projets tout en esperant que les gouvernants feront enfin les études d'impact prealables avant des réformes ou des investissements dits d'avenir 

Les Democraties ont montré leur faiblesse en 2020 face aux régimes autoritaires 

Il faudra donc reflechir où mettre le curseur a l'avenir entre le libéralisme mal regulé et l'étatisme étouffant les initiatives 

L'intelligence artificielle, la robotisation, le télétravail impliquent de repenser les relations sociales et aussi aux Syndicats de ne plus regarder dans le rétroviseur, afin de devenir de vrais prestataires de services au profit de tous les Travailleurs et pas uniquement de ceux ayant un emploi. 

Defendre des condtions dignes de travail, dont la pénibilité et pas 1 statut figé dans un monde en pleine évolution, où la formation continue sera gage de meilleure adaptation et le contrat de travail devant permettre des passerelles evitant d'être dedans ou dehors de l'entreprise en subissant les aleas. 

La Participation et l'intéressement sont la solution a un capitalisme mal compris a cause des excès de certains 

Quant aux industries d'avenir elles ne sont pas uniquement dans les services ou le secteur tertiaire. 

Les relocalisations auront leurs limites, car il y a des economies d'echelle a trouver et des specialisations a preserver 

L'Europe technocratique a montré ses rigidités bien avant 2020 et devra tirer un enseignement d'occasions ratées de renforcement et de cooperations entre etats européens au nom de textes obsolètes 

On n'est plus en 1957 lors du Traité de Rome et les suivants n'ont rien réglé 

Le federalisme n'est pas à l'ordre du jour, mais vouloir faire marcher au même pas 27 pays est irrealiste, tout comme l'elargissement débridé, alors que l'Europe de l'Atlantique a l'Oural a une coherence, mais en matière de Coopération,pas d'intégration. 

Si on a su faire Airbus pourquoi a t'on calé sur d'autres projets ? 

A suivre.... 

Comme NKM cite Tyler Cowen voici son site ci-dessous

L' article ci dessous est interessant par sa methodologie de reflexion 
 
Je suis plus familiarisé avec la 1e partie 
et pour ceux,encore en activité , la 2e partie permettra de vous situer quels, que soient vos projets ,pour retrouver des repères et ne pas s'éterniser dans des branches en perdition.
 
J'ai toujours apprécié l'expression GRILLE DE LECTURE laissant la liberté de conclusion ou d'appropriation d'hypothèses
 
Pour moi c'etait l'esprit d'entreprise dans l'industrie ou je travaillai, tout comme mon pére et vu ensuite comment la France s'est endormie et le reveil est brutal en 2020 dans 1 Europe technocratique hors sol. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :