Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Knock on Wood

la Folie des Hauteurs ( Betonrausch : Rising High )

6 Avril 2020 , Rédigé par Ipsus Publié dans #Comme au CINEMA

la Folie des Hauteurs ( Betonrausch : Rising High )

 

laissons-nous entraîner par ces 2 grands gamins trop malins pour être honnêtes.

Un bon divertissement de confinement.

 

La Folie des Hauteurs raconte l'ascension de deux

hommes prêts à tout pour devenir riches. Un film Allemand aux airs du Loup de Wall Street.

Dans ce film inspiré de faits réels, David Kross (The Reader) et Frederick Lau jouent deux hommes ayant pour seule et même ambition : devenir riches. 

L'un a les idées, l'autre a la belle gueule et ensemble ils vont tenter de s'imposer comme des experts en immobilier.

Tous deux issus d'un milieu modeste, leur soif de pouvoir va dépasser l'entendement. Mais attention au retour de manivelle : vont-ils gérer cet afflux d'argent sans vriller ?

Conserveront-ils leurs valeurs, à condition qu'ils en aient ?

Vente aux enchères à laquelle participent les 2 compéres : la suite sera de trouver les financements

Vente aux enchères à laquelle participent les 2 compéres : la suite sera de trouver les financements

 Petit à petit, les deux escrocs forment une team d'experts en magouilles : une banquière, un crieur, un expert-comptable... 

Chaque corps de métier est essentiel et tous les membres obtiendront leur part du gâteau.

On comprend que même les personnes les plus droites et honnêtes pourraient retourner leur veste pour quelques billets verts.

 La Folie des Hauteurs dépeint le système pervers de notre société et de ses auteurs et il est assez perturbant de voir à quel point tout peut se passer rapidement et facilement

Tout ce qu'ils n'auraient jamais pu s'offrir est désormais en leur possession, même s'ils ne le désirent pas plus que ça. 

On sent clairement l'influence de Le Loup de Wall Street sur le scénario.

L'écriture est fluide et permet au spectateur de se faire une opinion sans trop être influencé par des éléments perturbateurs.

Ce film peut autant encourager à devenir un escroc qu'à prendre conscience des valeurs essentielles de la vie.

Les deux experts en cols roulés blancs se font prendre à leur propre jeu et si on peut croire que ça leur servirait de leçon, leur soif de pouvoir les annihile.

Néanmoins, le message de fin est intéressant et fait réfléchir le spectateur.  https://t.co/jQop0i662v?amp=1

 

Le film est raconté en flashback pendant le séjour de Viktor en prison.

En prison, il a été interviewé par une journaliste intéressée par son histoire de montée et de chute.

Le film est facile à comprendre et le spectateur rattrapera facilement tous les moments du film.

la Folie des Hauteurs ( Betonrausch : Rising High )

Les Allemands ont ceci de bien quand ils produisent pour la télévision : ils visent immédiatement le marché anglophone et travaillent à l’américaine.

Et le résultat est là avec une qualité de production irréprochable : cinématographie, décors, réalisation et montage de très bon niveau et si ça ne parlait pas Allemand, on pourrait croire que ça sort tout droit d’Hollywood ! Ils vont même jusqu’à doubler tous les dialogues , ce qui leur permet aussi d’avoir le son hyper propre des films US. C’est formaté, c’est clair. 

 Viktor (David Kross) et son acolyte Gerry (Frederick Lau) on les aime bien, ils sont sympas, il se font plaisir et quelque part, plus qu’avoir de l’argent, ce qui leur plait, c’est de contourner le système.

Partir de rien, embrouiller, empocher. Ils le font bien et sans arrogance ni méchanceté, souvent avec humour.

Ce sont des antihéros avec qui on passerait bien une soirée à déconner.

D’ailleurs, ils ne se gênent pas : la coke et l’alcool coulent à flot.

Bien que marié, Gerry fréquente une maison close dont toutes les entraîneuses s’appellent Chantal, et s’il n’était pas amoureux de leur banquière et complice, Nicole (Janina Uhse), Viktor se laisserait bien tenter.

La Folie Des Hauteurs (Betonrausch) est le quatrième film écrit et réalisé par Cünet Kaya. Un jeune réalisateur berlinois âgé d’à peine trente ans qui a fait ses débuts sur des documentaires sur les réfugiés en Europe. Ces trois précédents films restent encore inédits en France.

La Folie Des Hauteurs met en scène dans les rôles principaux David Kross vu dans Le Vent De La Liberté en 2018 et avant cela dans de petits rôles dans Cheval de Guerre de Steven Spielberg et La Couleur De La Victoire ainsi que Frederick Lau vu dans La Vague Victoria, The Captain – L’Usurpateur et dans la série Blockbustaz déjà réalisée par Cünet Kaya  et dans le rôle de la banquière nous verrons Janina Uhse aperçue dans la série Mission Sauvetages et qui tiendra prochainement le rôle principal du film Berlin.

“Sex, drugs and rock ‘n’ roll.” That’s the lifestyle the latest Netflix film “Betonrausch” (“Rising High” in English), attempts to emulate.

The German production, directed by Cüneyt Kaya, can be considered a weaker version of “The Wolf of Wall Street,” only on a different continent and with much less impact. 

la Video ,ci-dessous,dure 8 mn et bien qu'en allemand offre des extraits supplémentaires du film.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :