Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Knock on Wood

Quand l'eau de mer se boit en bouteille Ôdeep avec Ocean Fresh Water

15 Janvier 2020 , Rédigé par Ipsus Publié dans #Dans L'AIR DU TEMPS, #Maritime Shipping

Si les sources de montagne manquent de réserves en raison du changement climatique et de la hausse des températures, la mer sera en mesure de fournir de l'eau à l'humanité pour boire pendant encore quelques décennies.

Ocean Fresh Water affirme que l'eau de mer offre «une alternative durable et éco-rationnelle, un relais mondial contre la dégradation et l'épuisement des eaux terrestres… [qui] deviennent de plus en plus rares et polluées».

Les proverbes ne tombent pas toujours juste. Comme celui proclamant « Ce n'est pas la mer à boire ». L'eau Ôdeep le prouve.

Puisée à 300 mètres de profondeur, en plein océan, faisant sur place l'objet d'une filtration sélective réduisant la teneur en sel sans traitement chimique ni ajouts, elle se lance comme boisson affichant 78 minéraux marins.

Pompée à 6 degrés, l’eau de mer circule pour climatiser le bateau usine avant d’être filtrée selon une méthode constituant le «secret industriel» d’Ocean Fresh Water.

Pas de procédé chimique, assure-t-on, mais un simple retrait du chlorure de sodium. Le fondateur insiste: il s’agit d’un «filtrage sélectif»

Quand l'eau de mer se boit en bouteille Ôdeep  avec Ocean Fresh Water
Quand l'eau de mer se boit en bouteille Ôdeep  avec Ocean Fresh Water

( 7.1.2020 ) Le Projet a déjà coùté 30 millions € avec augmentation de Capital envisagée de 20 millions € , sans aucune aide publique .

C'est une entreprise familiale qui n'est pas à vendre ( Coca Cola les ayant contactés )

Quand l'eau de mer se boit en bouteille Ôdeep  avec Ocean Fresh Water

La société qui a créé le concept, OFW Ships (pour Ocean Fresh Water) a acheté en 2018 son premier navire usine de grande taille.

Un ancien ferry de transport de train soviétique: repensé, aménagé et transformé pour accueillir depuis 2019 tout le matériel nécessaire au pompage, la filtration et la transformation de l’eau de mer, ainsi qu’à l’embouteillage de l’eau devenue potable.

 

« L'idée m'est notamment venue en voyant les bienfaits des bains de mer », raconte Régis Revilliod.

Cet ancien capitaine de la marine marchande, devenu spécialiste en ingénierie industrielle, a créé la société Optimum Consulting avant de fonder le groupe OFW, à l'origine de la marque d'Ôdeep, et la compagnie maritime OFW Ships.

 Il a transformé l'« Odeep One », un ancien car-ferry dont le port d'attache est à  Sète (Hérault), en véritable usine sur l'eau.

Une ligne d'embouteillage et de palettisation a été installée à l'intérieur du navire.

Soixante personnes doivent s'activer à bord

Quand l'eau de mer se boit en bouteille Ôdeep  avec Ocean Fresh Water

1 Palette c'est 1600 bouteilles avec 750 palettes produites par semaine pour passer,à terme,à 3000 palettes / semaine .

Avant on transportait la Bouteille vers le Consommateur : avec Ôdeep c'est l'Usine qui se déplace 

Suite,ci-dessous,en Video 

 

 

 

Toutes les bouteilles seront en R-PET, ce  plastique recyclé qui a été difficile à obtenir pour une jeune structure face à la demande croissante des géants de la boisson.

Il existe aussi des cubitainers de 5 litres pour les adeptes des gourdes.

Aujourd'hui, elle est aussi disponible en France à la Grande Epicerie de Paris et sur Amazon, où son prix est d'un peu plus de 2 euros la bouteille.

Mais, pour le moment, c'est la Chine qui absorbe 80 % de la production. 

« Les Chinois n'ont pas de préjugés et ont soif de produits bien-être », constate Régis Revilliod.

Quand l'eau de mer se boit en bouteille Ôdeep  avec Ocean Fresh Water
Quand l'eau de mer se boit en bouteille Ôdeep  avec Ocean Fresh Water
Quand l'eau de mer se boit en bouteille Ôdeep  avec Ocean Fresh Water

Peine perdue: Régis Revilliod finira par lever trois premiers millions d’euros en 2015 et 2016 auprès de son réseau personnel, afin de lancer l’aventure, et de fonder le premier armateur français depuis la compagnie du Ponant (fondée en 1984)

Quand l'eau de mer se boit en bouteille Ôdeep  avec Ocean Fresh Water

les différents extraits de presse montrent encore une fois que la Création d'Entreprise

est un domaine mal maitrisé par l'Administration française ou par les Organismes dits " spécialisés " ,

mais les Marins savent être pragmatiques,comme le confirme Régis Revilliod,lors d'un entretien.

Quand l'eau de mer se boit en bouteille Ôdeep  avec Ocean Fresh Water

 

l'objectif est d'extraire de l'eau de mer à une profondeur de 300 mètres, de la dessaler, de la rendre potable, de la mettre en bouteille et de la vendre à la Chine , un marché en pleine croissance pour le secteur de l'eau minérale.
 

La nouvelle eau minérale marine s'appelle Ôdeep ©  et a déjà été lancée sur le marché français, apprécié pour ses composants minéraux: il contient 78 antioxydants, minéralisant pour les os, hydratant pour la peau, relaxant pour l'esprit. 

Tous sont conservés naturels, car aucun élément n'est ajouté et l'eau est pure car elle n'est pas attaquée par les pesticides et les facteurs polluants , comme c'est le cas avec l'eau de source

Le projet OFW Ships se concrétise avec l'arrivée à Sète du navire usine Odeep One de la compagnie OFW Ships créée par Régis Revilliod en 2013 qui est le frère cadet du créateur du site Infocapagde.

C'est une innovation importante qui est une grande première tant les besoins en eau sont énormes sur la planète.

L'Odeep One est un ancien train-ferry de 190 mètres de long avec un maître-bau de 28 mètres construit en 1986 dans les pays de l'Est. C'est un navire très robuste qui vient de passer 7 mois au chantier Remontowa, à Gdansk en Pologne.
Tous les moteurs ont été recontionnés à neuf et la société a réceptionné l'usine d'embouteillage commandée en Chine .

Pavillon Panama et marins français

Déplorant des “déboires” avec l’administration pour faire immatriculer Little Odeep, le navire laboratoire, l'armateur Régis Revilliod a choisi d’immatriculer l’Odeep One au Panama.
Pavillon Panama, mais tous les officiers sont français.

Le bateau acceuille également une dizaine d'élèves à son bord.

Régis Revilliod, président et fondateur d'Ofw Ships (la société propriétaire de la paternité de l'initiative), explique:

"La production d'une boisson naturelle en bouteille, issue exclusivement d'eau de mer, n'avait jamais été réalisée".

 L'eau est collectée "dans des conditions qui garantissent sa pureté", loin de "toute source potentielle de pollution" et "dans les eaux internationales". 

Cela, précise-t-il, se produit dans les eaux plus profondes, riches en "78 minéraux et oligo-éléments marins bénéfiques pour la santé".

Quand l'eau de mer se boit en bouteille Ôdeep  avec Ocean Fresh Water
Quand l'eau de mer se boit en bouteille Ôdeep  avec Ocean Fresh Water
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :