Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Knock on Wood

Rénovation d'une maison en 2020 avec Ma Prime Rénov'

10 Janvier 2020 , Rédigé par Ipsus Publié dans #Energies & Matières premières, #Finances -TAUX -Emprunts, #JURIDIQUE , Fiscal & Partenariats

 MaPrimeRénov':

 système remplaçant depuis le début janvier 2020 le crédit d'impôt à la transition énergétique (CITE) pour aider les particuliers qui se lancent dans la rénovation.

Le nouveau dispositif doit monter en puissance et si les objectifs sont atteints, 200 000 personnes auront déposé une demande d'aide à la fin de l'année, et même 500 000 personnes supplémentaires l'an prochain en 2021.

Les démarches sont censées être plus simples et plus rapides.

Pas de temps perdu, l'Agence nationale pour l'habitat doit donner une réponse dans les 15 jours et verser la prime dans ce laps de temps.

Un véritable changement par rapport au  système précédent, "très injuste" selon le ministre du Logement Julien Denormandie.

Rénovation d'une maison en 2020 avec Ma Prime Rénov'
Rénovation d'une maison en 2020 avec Ma Prime Rénov'

1) Je demande ma prime avant de démarrer mes travaux.

2) Pour rappel, la mise en place du dispositif est progressive et les premières aides seront versées à partir d'avril 2020.
 

             https://t.co/6xlZCX6XMX?amp=1     cliquer schéma ci-dessous pour l'agrandir 

Rénovation d'une maison en 2020 avec Ma Prime Rénov'

   https://t.co/6xlZCX6XMX?amp=1

Rénovation d'une maison en 2020 avec Ma Prime Rénov'
Rénovation d'une maison en 2020 avec Ma Prime Rénov'
II) Connaître et simuler vos aides à la rénovation énergétique

 

              Cliquez ici pour consulter Simul'Aid€s 

Pour effectuer une rénovation énergétique de votre logement, il existe plusieurs aides que vous pouvez mobiliser afin de réduire le coût de vos travaux. Simul’Aid€s est un outil simple vous permettant d’identifier ces dispositifs d’aides financières et connaître les financeurs à solliciter.

En quelques clics, vous décrivez la situation de votre foyer (nombre de personnes, revenu fiscal de référence), les caractéristiques de votre logement (surface, année de construction) et les travaux envisagés. Vous obtenez ensuite la liste des dispositifs et des organismes financeurs ainsi que le pourcentage de l’aide financière estimée pour la prise en charge de vos travaux.

Simul'Aid€s n'a pas de vocation commerciale. C'est pourquoi cette démarche est anonyme ; à aucun moment il ne vous sera demandé de saisir vos coordonnées.

 

"C'est pour ça qu'il y a un simulateur. 

Avant même de rentrer son propre projet, ses coordonnées et de télécharger une facture, il permet de dire : je suis dans telle situation, reprend Emmanuelle Wargon. 

Si je mets une chaudière comme ci, j'ai droit à tant. Si je mets une chaudière comme ça, j'ai droit à tant."

III) Se faire accompagner dans sa démarche

 

Il est parfois difficile de s’y retrouver parmi la diversité des aides à la rénovation pour améliorer les performances énergétiques de votre logement mais des acteurs qui connaissent les dispositifs peuvent vous aider. Vous pouvez bénéficier de conseils fournis par les experts en rénovation énergétique du réseau Faire. Ce service public vous guide dans votre projet de travaux et vous oriente vers les meilleurs moyens de les financer.

De plus, de nouvelles fonctionnalités vont arriver sur MaPrimeRénov’ et vous pourrez alors accorder à un tiers la possibilité d’effectuer la plupart de vos démarches de demande d’aide. Ce tiers peut être un membre de votre famille ou un ami qui vous aide, mais cela peut aussi être directement un professionnel du secteur qui propose une offre intégrant ce service.


Cliquez ici pour trouver un conseiller Faire près de chez vous

 

IV) Vérifier son devis et sa facture

 

Vérifier le devis :

Avant de commencer votre demande de prime, il est important de vérifier que le devis que vous avez réalisé est conforme et peut vous permettre d’obtenir une aide.

Vérifier le label RGE de l’entreprise
Il faut commencer par vous assurer que les entreprises qui vont réaliser vos travaux bénéficient bien des labels de qualités nécessaires pour obtenir la prime. Cela implique de vérifier si l’entreprise qui vous propose le devis compte réaliser le chantier elle-même ou passer par un sous-traitant. Les professionnels de travaux doivent impérativement être certifiés par le label « RGE – reconnu garant de l’environnement » afin que vos travaux puissent bénéficier de la Prime Rénov’ et des aides CEE. Il vous faut vérifier que ce label correspond aux travaux effectués et est valide lors de la demande de subvention et pendant le chantier. Pour cela, vous pouvez demander à l’entreprise son certificat RGE. Vous pouvez identifier le domaine des travaux et donc les qualifications d’une entreprise se présentant comme labellisée RGE sur le site Faire.fr.

Vérifier la présence des éléments clefs
Une fois cette vérification faite et lorsque vous avez votre devis, vérifiez que certains éléments qui doivent obligatoirement y figurer sont bien présents. Le nom de l’entreprise qui réalise les travaux doit apparaître, ainsi que son numéro de SIRET (un numéro d’identification à 14 chiffres). Les montants hors taxes (HT) et toutes taxes comprises (TTC) doivent être précisés pour chaque type de travaux

Vérifier le détail des coûts
Vous devez faire attention au détail du coût des travaux qui vous est indiqué, qui doit indiquer pour chaque poste de travaux le prix de l’équipement et celui de la pose. Il est nécessaire de vérifier si le montant final comporte la déduction de certaines aides ou des remises commerciales. Si l’attribution d’aide figure sur le devis, il faut vous assurer que vous pourrez effectivement obtenir ces financements, notamment en vous assurant que votre situation vous rend éligible au dispositif en question. De plus, certains travaux d’efficacité énergétique induisent des travaux périphériques (par exemple pouvant relever de la maçonnerie ou de l’électricité). Il est fortement recommandé de s’assurer auprès du professionnel ou d’un tiers de confiance que les propositions avancées intègrent bien toutes les prestations nécessaires au bon fonctionnement des équipements ou permettant d’atteindre les performances énergétiques présentées.

Ne pas hésiter à faire réaliser un second devis
Vous pouvez faire réaliser un ou plusieurs autres devis complets auprès d’autres professionnels. Attention, les différences significatives de prix entre deux offres s’expliquent la plupart du temps par une différence de contenu de prestations (travaux supplémentaires ou prestations de services annexes). Pour comparer convenablement un prix, il faut le faire sur la base de périmètres équivalents de prestation et de documents précontractuels explicites.

Si vous rencontrez des difficultés dans la compréhension des devis et des échanges avec les professionnels du bâtiment, le réseau de conseillers Faire est à disposition pour vous apporter un éclairage sur le projet et les démarches nécessaires.

Vérifier la facture :

Une fois vos travaux effectués, vous allez demander le paiement de votre prime en fournissant la facture que vous avez reçue. Là aussi vous devez vérifier qu’elle est conforme au document attendu.

S’assurer que la facture mentionne la référence du devis
Votre facture doit mentionner le devis auquel elle correspond afin de garantir que les travaux réalisés correspondent bien à ceux pour lesquels une subvention a été accordée. Vous devez vous assurer que le devis indiqué sur votre facture correspond bien à celui que vous avez fourni à l’Anah en remplissant en ligne votre dossier de demande d’aide.

Vérifier que le montant total apparaît sur le document
Si vous avez reçu plusieurs factures, le coût total doit apparaître sur chacune d’entre elle. Ainsi, si vous avez déjà versé un acompte, un bilan des paiements effectués et de ce qu’il vous reste à payer doit apparaître sur la facture pour correspondre au montant total du devis.

Vérifier la présence de ces éléments sur votre facture vous permettra d’éviter tout retard dans le versement de votre prime.


 

V) Les aides complémentaires :

les certificats d'économies d'énergie (CEE)

Pour financer la rénovation de votre logement vous avez la possibilité de cumuler plusieurs aides.

Par exemple, tous les travaux pouvant bénéficier de la Prime Rénov’ sont également éligibles au dispositif des Certificats d’économie d’énergie (CEE).

Celui-ci repose sur une obligation de réalisation d’économies d’énergie imposée par les pouvoirs publics aux vendeurs d’énergie (appelés les "obligés"). Ceux-ci sont ainsi incités à promouvoir activement l’efficacité énergétique auprès de leurs clients. Les obligés collectent des CEE en justifiant d’actions permettant de réduire la consommation énergétique. Dans le secteur de la rénovation énergétique des bâtiments, les obligés ont développé des offres où ils proposent de financer des travaux chez un particulier en échange de justificatifs attestant de leur participation à la réduction de la consommation énergétique. 

Au moment de demander votre prime, pensez donc à vous renseigner auprès de l’entreprise qui va réaliser vos travaux sur la possibilité de bénéficier également d’une aide CEE. Si cette aide est déjà prévue pour financer vos travaux, vous devez être en mesure de fournir la pièce justificative correspondante intitulée le cadre de contribution CEE.


 

Des questions ?
Voici les réponses !                     
https://t.co/cKzWqq1r9G?amp=1

 

Vous pouvez retrouver sur cette page les réponses
aux questions les plus fréquemment posées
et les solutions aux problèmes les plus courants.

 

Rénovation d'une maison en 2020 avec Ma Prime Rénov'
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :