Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Knock on Wood

Archives : La mémoire volée des francs-maçons en 1940 et leur parcours

11 Janvier 2018 , Rédigé par Ipsus Publié dans #Dans L'AIR DU TEMPS

Juin 1940, les nazis occupent Paris. Des commandos pillent les archives des loges maçonniques. Le scénario se répète dans toute la zone occupée. En quelques semaines, des centaines de milliers de pièces prennent le chemin de l'Allemagne. Les nazis veulent en effet percer les secrets des francs-maçons, qu'ils tiennent pour responsables des révolutions européennes ou de la Première Guerre mondiale.

En 1945, les Russes les récupèrent pour les envoyer à Moscou. Les archives sont étudiées à des fins politiques car Staline s'inquiète de la résurgence de la franc-maçonnerie dans les cercles dirigeants européens.

Après des négociations diplomatiques, elles reprennent le chemin de la France en 2000. Toute la mémoire de la franc-maçonnerie réapparaît, éclairant deux siècles d'histoire de la France et de l'Europe. Mais ont-elles toutes été restituées ?

 

  La franc maçonnerie à beaucoup de détracteur, en effet la peur de l'inconnu suscite souvent de nombreux fantasmes. Comme dans tout milieu ( sportifs, fonctionnaire, politique, riche, pauvre,...etc) certains ont le sens de l'honneur, du respect et connaissent l'Amour véritable et d'autre sont égocentrique sans moral et se perdent dans le goufre.L'alchimie à aussi eu ces détracteurs pourtant la véritable quête n'est pas (seulement) matérialiste (transformer le plomb en or) mais bien spirituel (la recherche de soi, des autres, du monde du tout dans le tout), la quête du Graal.

  http://books.openedition.org/editionscnrs/1508?lang=fr

Les archives d’une société secrète… ne serait-ce pas là l’exemple type des archives secrètes ? Même s’il s’agit, selon l’expression chère au Canard enchaîné, d’« une société secrète bien connue » ! Pourtant, qu’il s’agisse d’une biographie d’un artiste ou d’un homme politique, d’une monographie locale ou de l’étude d’une organisation religieuse, politique ou syndicale, beaucoup d’historiens rencontrent la franc-maçonnerie dans le cadre de leurs travaux en raison du rôle qu’elle a joué dans notre pays depuis trois siècles. Nous avons traité ailleurs de l’histoire mouvementée des archives maçonniques1, nous voudrions ici proposer une présentation pratique de ces fonds. Quelle est la nature de ces archives et quels types de documents peut-on y trouver ? Quels sont les fonds qui ont subsisté jusqu’à aujourd’hui et où peut-on les consulter ? Enfin, comment procéder pour entreprendre une recherche dans ces archives « secrètes » ?

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :