Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Knock on Wood

de la cité lacustre à la maison en bois à colombage

10 Février 2013 , Rédigé par Ipsus Publié dans #Pourquoi Construire en BOIS

Les maisons en bois traversent le temps,pas comme certaines tours en béton : alors, informez vous et rejoignez nous....avec vos projets !


http://www.batiactu.com/edito/le-marche-de-la-maison-bois-croit-en-son-avenir-22825.php

L’utilisation du bois dans la construction remonte à des temps ancestraux. Dès le Paléolithique supérieur, il y a près de 20 000 ans, les hommes construisaient des habitations en bois lié. Dans les lacs Alpins, des restes de pilotis vieux de 6 000 ans attestent également de l’utilisation du bois pour la réalisation des palafittes (cités lacustres).   

   Ganvié, cité lacustre à quelques kilomètres de Cotonou      
  ____________________________________________________

jap-temple.jpg La pagode de Horyu-ji,
commencée en 607,
est le plus vieil édifice
de bois du monde.
Elle fait partie du temple
bouddhiste construit
près de Nara à la demande
du prince Shotoku.
Nara a été la 1ère capitale
du Japon, de 710 à 790.

Un exemple de l'extraordinaire habileté des charpentiers japonais : aucun clou dans cet assemblage calculé au millimètre près.           
______________________________________________

maisons à colombages présentes dans tous les centres historiques de nos grandes villes

   Colmar - Traditionelle maison alsacienne à colombage

   __________________________________________________________________

Une maison en bois est une construction dont la structure porteuse est en bois.

Selon les techniques, la structure porteuse peut utiliser du bois

- en position horizontale (technique des rondins ou madriers empilés)

- ou en position verticale (technique des colombages, poteaux-poutre ou plate-forme).

Contrairement aux idées reçues, le bois offre une garantie de pérennité, de solidité et de sécurité.

 Il a un très bon comportement au feu : il se consume lentement, ne dégage pas de fumées toxiques et conserve longuement ses propriétés de résistance mécanique.

 Un entretien courant des revêtements extérieurs est néanmoins nécessaire, comme pour n’importe quelle maison.

Les maisons en bois résistent bien aux tremblements de terre et dans les conditions extrêmes (haute altitude, grand froid, bord de mer).

 Les grands ennemis du bois sont les insectes et les champignons. C’est pourquoi on n’utilise pas n’importe quelle essence et que pour certaines d’entre elles des traitements préventifs doivent être appliqués.
Le bois est un excellent isolant thermique ; il conserve aussi bien la chaleur que la fraîcheur.

Associé à d’autres isolants thermiques (techniques du madrier, plate-forme), il présente des qualités d’isolation thermique exceptionnelles et contribue à une économie des énergies utilisées pour le chauffage.

Le bois est également un bon isolant phonique. Il atténue les bruits aériens (voix, radio, etc.) mais des dispositions techniques particulières doivent être utilisées pour une bonne isolation aux bruits d’impacts (pas, chute d’objet, etc.).

Le bois est un matériau noble, sain, bon régulateur hygrométrique, ne génère pas de radon, ni d’électricité statique et n’est pas un repaire pour les acariens.

L’utilisation du bois permet de préserver l’environnement ; c’est un matériau disponible et renouvelable.

 Le bois œuvré nécessite jusqu’à vingt fois moins d’énergie que celle nécessaire pour réaliser du béton.

 La construction en bois nécessite très peu d’eau, uniquement pour les fondations.

Si l’on ajoute à toutes ses qualités sa chaleur, sa couleur, son odeur, ses possibilités architecturales, on comprend pourquoi la construction en bois commence à se développer en France.

 ___________________________________________________________________

l'église de la résurrection de Lazare, sur l'ile Kiji:

 Une église miniature, construite en 1391 et qui est considérée comme la plus ancienne construction en bois conservée en Russie.

    http://perso.orange.fr/groenland-disko/russie-volga/lac_onega__kiji.htm

  ______________________________________

  Les techniques: voir ce lien....

http://www.commeunpro.com/infos/conseils/construction/bois/constrbois.php

 Charpentes, bardages et extérieurs

Les maisons construites avec des ossatures porteuses très résistantes telles les madriers ou rondins empilés, poteaux-poutres, colombages peuvent accepter des charpentes lourdes traditionnelles en bois massif ou en lamellé collé et des éléments de couvertures traditionnels ou modernes.

Les maisons à ossature bois (plate-forme et ossature continue) accueillent des charpentes industrialisées (fermettes) ou des matériaux légers tels les poutres en I.

Excepté les maisons en bois massif profitant de la beauté naturelle du bois, l’extérieur des maisons à ossature bois peut accueillir divers revêtements tels que les bardages en bois ou en matériaux de synthèse, les briques ou pierres de parement ou des enduits hydrauliques.

Le mélèze et le red cedar sont des bois naturellement résistants qui ne nécessitent pas de traitement de finition : ils prennent une teinte grisée avec le temps et sont les plus utilisés pour les bardages extérieurs.

Ces essences peuvent néanmoins recevoir une lasure si l’on souhaite garder leur couleur originelle. Les autres essences doivent être traitées contre les insectes et les moisissures (autoclave).

Elles recevront éventuellement une couche de finition uniquement dans un but décoratif (lasures transparentes ou opaques).

http://www.commeunpro.com/infos/conseils/construction/bois/constrbois4.php

Partager cet article

Repost 0