Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Knock on Wood

progrès des Rétines artificielles en France

10 Juin 2008 , Rédigé par Ipsus Publié dans #Dans L'AIR DU TEMPS

Restaurer une vision utile chez des personnes aveugles.
Tel est l'objectif du projet de rétine artificielle développé par l'équipe des professeurs José-Alain Sahel et Serge Picaud au Centre hospitalier national des Quinze-Vingts/unité Inserm 592,  primé en 2007 par la Fondation Altran.

« Nous voulons développer une prothèse qui permette à ces personnes, d'une part, de reconnaître des visages et de lire de gros caractères et, d'autre part, de se déplacer de façon autonome dans un environnement restreint », explique José-Alain Sahel.
« Notre expertise, combinée à celle du professeur Avinoam Safran à Genève, c'est de pouvoir simuler ce que cela représente sur la rétine. »

Tout d'abord, il a fallu s'assurer que, lorsqu'il existe des neurones rétiniens résiduels, ils peuvent effectivement être stimulés avec succès grâce à un signal électrique.
 La prothèse est donc, a priori, destinée à des personnes qui n'étaient pas aveugles de naissance.
Egalement parce que le cerveau doit avoir été « éduqué » à traiter les informations visuelles

« Les recherches sur les interfaces cerveau-machine sont actuellement en pleine explosion », affirment les responsables de la FRM. 
C’est le cas par exemple de la rétine artificielle, implantée pour la première fois en France au mois de février 2008 ,par l’équipe de José Sahel de l’Institut de la Vision, de Paris.
Cette puce, placée à la surface de la rétine, renferme 60 micro électrodes connectées aux neurones rétiniens.

 Ce type de prothèse permet aux patients souffrant d’une dégénérescence rétinienne, de retrouver suffisamment de vision pour s’orienter dans l’espace

 

http://www.destinationsante.com/fr_depeche.php?id_rubrique=327&id_article=24990&cat=1

 

Le professeur José Sahel, coordinateur du projet européen  ( cliquer  liens )

EVI-GORENET (Institut européen de la vision - Génomique fonctionnelle de la rétine saine et pathologique) vient de se voir attribuer le prix 2007 de la Fondation Altran, doté d'une bourse de 16 000 euros.

Il est avec son équipe à l'origine d'une rétine artificielle.
 L'objectif est de permettre aux aveugles et malvoyants de lire les gros caractères.
 Positionnée à l'emplacement du photorécepteur, sa rétine artificielle devra stimuler les couches de cellules rétinienne restantes et, donc, la production d'images visuelles.

La piste du diamant

L'équipe de José-Alain Sahel a alors été chercher l'expertise du CEA en matière de nano-composants de surface pour montrer que le diamant semble une bonne solution, puisqu'il est biocompatible et présente un certain nombre de caractéristiques favorables

http://www.inserm-actualites.fr/index.php?id=854

L’Institut de la vision mène un projet de micro-implant, une rétine artificielle, qui pourrait à terme restaurer la capacité de lecture et de locomotion autonome.

http://www.fondave.org/Une-retine-artificielle.html


Partager cet article

Repost 0