Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Knock on Wood

RETOURNEMENT et " turnaround management "

11 Mars 2008 , Rédigé par Ipsus Publié dans #Réformes - Relance et Elections

De plus en plus ,on applique les méthodes de Management, à la Gestion des Affaires Publiques.
Parmi ces notions , le Retournement

 

Par le mouvement de la globalisation, chaque entreprise est exposée à un besoin permanent de développement et de restructuration. 
La pression de productivité et d’efficacité constituent une augmentation continuelle.
 Le développement est le défi d’une adaptation permanente de l’organisation, afin d‘être à tout moment prêt à affronter l’avenir.

Celui qui souhaite participer de manière permanente et avec succès au marché, nécessite une aptitude à la compétitivité
L’aptitude à la compétitivité est constituée de la maîtrise de capacités de base et de processus d’entreprise, ainsi que d’aptitudes d‘évolution.

Celui qui vise des performances de pointe et qui souhaite occuper la tête du marché dans son secteur d’activité, doit développer l’aptitude d‘évolution de son organisation pour en faire la compétence centrale.

Le Change Management ou les processus de transformation peuvent être engendrés plus tôt et sont à effectuer de manière plus rapide, efficace et continue que pour la concurrence.

Dans des phases de mutation on vous assiste en qualité de Turnaround Manager / manager de redressement / manager de restructuration, pour trouver la solution des tâches à effectuer, toujours dans l’optique d’augmenter l’efficacité de votre entreprise  
Des tâches typiques d’un Turnaround Manager sont :

1.                      Augmentation de la force de rendement et financière intérieure de votre entreprise

2.                      Localisation des sources de valeur ainsi que des freins de l’entreprise

3.                      Mise en évidence des réserves d’efficacité dans l’organisation

4.                      Augmentation de la valeur de l’entreprise pour une vente imminente

5.                      Apport de solutions en cas de redressement

6.                      Augmentation systématique de la valeur du portfolio de participations

7.                      Elaboration et mise en oeuvre d’un programme d’amélioration du résultat pour arriver à une augmentation du Cashflow et à l’optimisation du capital

8.                      Retrouver l’aptitude de la compétitivité

L’utilisation favorable des phases de mutation et le développement de nouvelles forces nécessite la compréhension des groupes d’intérêts suivants, afin de réussir en tant qu‘équipe de management :

1.                      Management Commitment signifie un très fort engagement du management

2.                      Une implémentation rapide signifie un rythme très soutenu de la mise en oeuvre du concept

3.                      Le Turnaroundmanager / Chief Restructuring Manager a une fonction linéaire avec l’autorisation de donnes des instructions

4.                      Concept global sur la base de stratégies de Sales-up et de programmes d’amélioration du résultat

5.                      Controlling intensif de projets / controlling de redressement

6.                      Intégration du comité d’entreprise et communication ouverte

7.                      Engagement et intervention active des associés

8.                      Changement de la structure de la valeur ajoutée

9.                      Implémentation de systèmes d’alerte préventifs

http://www.rrmbc.com/39-2-Retournement-.html
_______________________________________________________________________

Pourquoi participer à la conférence SAUVEGARDE ET RETOURNEMENT ?

Ce rendez-vous annuel des spécialistes du retournement a pour objet de présenter les stratégies les plus efficaces
en matière de prévention, d'accompagnement et de restructuration financière des entreprises en difficulté.

Date : Vendredi 21 Mars 2008
Lieu :
Pavillon Gabriel - Paris

http://www.lesechos-conferences.fr/co/catalogue/conferences/finance-comptabilite/droit-faillites/presentation.html
____________________________________________________

L’Association pour le Retournement des Entreprises (ARE) s’est constituée en 2002 et a pour vocation de regrouper l’ensemble des professionnels (avocats, expert-comptables, conseils, mandataires ad hoc, banquiers, fonds d’investissement, managers de crise, etc.) impliqués de façon régulière dans les opérations de retournement, de refinancement ou de restructuration.

 

http://www.are.fr/rubrique.php?id_rubrique=9

___________________________________________________________________

 Politique et sondages :

Par Paul Dubois, Dirigeant de retournement...

La chute de la popularité du président de la république inquiète et les résultats du premier tour des municipales ne font que confirmer une certaine inquiétude. 
Le pays se demande comment il va faire pour s’en sortir comme la gouvernance de notre pays a besoin d’un minimum de popularité pour effectuer les reformes.

Dans l’industrie, ce type de problème est bien connu et traité par des dirigeants/consultants spécialisés dans le retournement
Les grandes écoles comme Harvard ou l’Insead ont même des cours spécifiques permettant d’apprendre le sauvetage d’une entreprise, la transformation d’une place de marché ou remonter l’image d’un président en difficulté.

L’exécution d’une telle stratégie de retournement demande néanmoins une profonde compréhension des affaires (l’économie), l’écoute de ses salariés/clients (dans notre cas, les fonctionnaires/citoyens), la maîtrise de l’environnement et une gestion des attentes.

La première étape consiste à analyser l’ensemble des détails qui ont causé ce mécontentement pour créer très vite un sentiment de stabilisation en focalisant sur les éléments qui ont fait le succès du président. 
Ce n’est pas un total hasard que plusieurs mini-actes politiques ont créé ce sentiment juste avant le premier tour. 
Reste maintenant au président le vrai lancement de cette stratégie.
 
Première action possible (mais pas nécessaire), un petit remaniement gouvernemental, petit comme il faut montrer à tout prix qu’il faut continuer sur le chemin défini par le président en 2007. 
Ce petit changement permettra, si bien exécuté, de remobiliser les troupes et de détourner temporairement les regards des problèmes de la société vers un sujet positif pour la France. 
Il faut donner l’impression que la France commence enfin à bouger.

Mais l’exécution de cette relance est très complexe comme le gouvernement peut actionner une quarantaine de leviers mais ne peut qu’en utiliser deux à la fois pour garder la maîtrise de la situation.
 
Ces experts doivent également bien maîtriser les différents réseaux d’influence dans la société française et lancer avec une précision chirurgicale cette nouvelle stratégie par le biais de quelques individus clés.
 Chaque détail compte et il faut prouver en permanence que la France avance dans la bonne direction.
 Les premiers actes vont déjà permettre de voir plus clair dans les prochains jours … en espérant pour la France que la stratégie choisie sera la bonne.

Paul Dubois
Dirigeant de retournement

 

http://www.metrofrance.com/fr/article/2008/03/11/16/2924-38/index.xml

Partager cet article

Repost 0